Décision de prolongation de l'hormonothérapie

meline

Bonjour Dr Berclaz
J'arrive dans quelques mois à la fin des 5 ans d'hormonothérapie (3 ans de tamoxifène, 1 an d'anti-aromatase, et retour au tamoxifène à cause des douleurs articulaires). On m'encourage à re-signer pour 5 ans, car même si le ganglion sentinelle était sain, il y avait des facteurs d'agressivité (MIB1 60%, HER2+) et il s'agissait d'un cancer assez fortement hormono-dépendant (ER 90% /PR 30%).

Comme les effets secondaires du tamoxifène sont loin d'être anecdotiques (douleurs articulaires, crampes, fatigue, très haut taux de triglycérides,...) j'ai très envie d'arrêter à la fin des 5 ans, mais bien sûr je trouve la décision très difficile à prendre !

Que pensez-vous des annonces faites au congrès de San Antonio concernant les tests de CTC? http://www.ascopost.com/News/58336

Je sais qu'on est encore loin de l'application de ce test dans les guidelines, et qu'en plus il n'a pas été fait avec des patientes HER2+, mais en tant que patiente il m'aiderait à prendre une décision pour arrêter l'esprit plus léger, ou au contraire continuer le traitement, mais en ayant une raison plus claire de le faire.
C'est vraiment très difficile d'accepter de rajouter 5 ans de douleur en n'ayant aucun argument pour savoir si c'est justifié dans mon cas!

Peut-on faire ce test en Suisse? Je crois qu'il est par ailleurs utilisé pour le suivi des cancers métastatiques, n'est-ce pas? Est-il possible de demander ce test à son oncologue, si on est prête à le payer de sa poche ?

Un grand merci d'avance pour vos conseils
Dr Gilles Berclaz


Bonjour,

En effe, il s'agit d'un cancer relativement agressif avec de nombreuses cellules en mitose (60%) et Her2 positif. Dans votre situation, le traitement idéal aurait été la poursuite de l'inhibiteur de l'aromatase durant 4 à 5 ans pour un total de 7 à 8 ans. Comme vous avez repris du tamoxifène, je vous conseillerais également de prolonger ce traitement ou de réessayer un traitement avec un autre inhibiteur de l'aromatase, ce qui permettrait de diminuer la durée totale du traitement.

L'étude ATLAS publiée dans le Lancet en 2012 a montré une réduction de 13% de la mortalité chez les patientes (ER-positive) qui prennent le tamoxifène durant 10 ans par rapport aux patientes qui le prennent pendant 5 ans. Bien que les données cliniques manquent encore, bien des oncologues proposent aussi à leurs patientes à risque de prendre les inhibiteurs de l'aromatase plus de 5 ans.

La mesure des cellules tumorales circulant (CTC) dans le sang est une méthode encore en évaluation. Dans l'article que vous citez, la durée du suivi des patientes n'est que de 1.6 ans, ce qui est trop peu et les auteurs recommandent d'autres études cliniques afin de savoir si cette méthode peut être utilisée dans la pratique quotidienne, ce qui n'est pas encore le cas.

Je vous déconseille donc de faire cette analyse en dehors d'une étude clinique.

Meilleures salutations
Dr Gilles Berclaz
meline

Un grand merci pour votre réponse !

Pour poster sur le forum il faut être inscrit!

Merci de noter que nos médecins ne font pas de consultation online et ne répondent pas aux questions sur les risques de récidives. Veuillez consulter la page Chance de guérison.

Vous pouvez consulter les messages du forum librement. Pour cause de spam, vous devez vous inscrire pour poser vos questions ou répondre à un message. Votre adresse email est utilisée pour éviter le spam, elle ne sera jamais affichée sur le site ni transmise à des tiers ni utilisée pour des newsletters ou des envois promotionnels. Seul votre pseudo est affiché dans le forum.

@2011-2016 - forum du sein